Aujourd’hui, je vous parle d’une activité qui aidera votre enfant pour combattre ses troubles de l’oralité : la peinture !

dysensoriels : la peinture

La peinture où l’art de laisser nos enfant s’exprimer.Activité pour les dysensoriels

Votre enfant est atteint de trouble de l’oralité et vous cherchez des activités pour qu’il apprenne enfin à se familiariser avec les textures, les odeurs et les aliments. Et si cela commencait par une activité comme la peinture ?

Les premieres fois où nous avions proposé comme activité, la peinture à Raffaël, cela a été un véritable fiasco : impossible de lui mettre un tablier, difficulté à accepter d’être sale et surtout impossible pour lui d’avoir les mains pleines de peintures. L’activité finissait généralement par une crise de larme car, il n’acceptait pas d’être sale. Pas facile tous les jours d’avoir un enfant dysensoriel à la maison. Il faut s’adapter et trouver des alternatives pour qu’il apprenne en douceur.

Bref, nous lui proposions régulièrement l’activité et savions que cela ne durerait pas longtemps car accepter d’être sale et d’avoir les mains tâchées était pour lui une véritable épreuve.

En grandissant, il a pu voir sur certaines vidéos YouTubeKids, des personnes se peindre les mains. Et le déclic est arrivé : à 3 ans et demi, il accepte d’avoir de la peinture sur lui. Il va même se peindre les mains pour réproduire ce qu’il voit dans les vidéos.

LA PEINTURE

dysensoriels : la peinture

(PS : notez qu’il n’a pas les mêmes chaussettes… Il y a des choses qu’on ne maitrise pas toujours)

Pour ma part, je lui sors plusieurs types d’accesoires :

  • Pinceaux avec des poils plus ou moins dures
  • Petites éponges
  • Pinceaux avec à l’extrémité une petite éponge

Nul besoin d’aller sur des sites spécialisés, la majeur partie des produits, je les trouve chez Action.

Pour ma part, il est libre de faire ce qu’il veut. Laissez votre enfant se tâcher, s’en mettre dans les cheveux et sur le corps. Il faut qu’il prenne conscience qu’il cela n’est pas grâve de se salir et que cela est même normal. Je comprends qu’on attend qu’un enfant de 3 ans apprenne à ne plus se salir, mais que diriez-vous à un enfant de 6 mois ? Vu que votre enfant a souvent “loupé” cette étape, il est donc normal qu’il l’apprenne maintenant. Donc, on laisse notre self control dehors et on le laisse s’exprimer.

Voici les choses à lui proposer :

  1. Toucher la peinture avec les doigts.
  2. Faire des traces de doigts sur une feuille/miroir/fenêtre (sans se laver les mains entre chaque couleur).
  3. Mettre les mains dans la peinture.
  4. Prendre un pinceau/éponge et se peindre les mains
  5. Se laver les mains avec du savon

dysensoriels : la peinture

Les bienfaits de la peinture

Les points possitifs pour les enfants atteints de troubles de l’oralité et/ou de dysensorialité :

  • Apprendre à avoir les mains sales = ce qui ne semble pas facile pour certains enfants.
  • S’amuser à se peindre les mains avec un pinceau. Le pinceau va apporter des sensations particulières. Sortez lui plusieurs types de pinceaux afin qu’il puisse avoir le choix.
  • Découvrir des textures et des odeurs.
  • Prendre sur soi
  • Apprendre à se laver les mains après que l’activité soit terminée
  • Stimuler le développement psychomoteur.

dysensoriels : la peinture

Voici l’une de nos activités qui renvient très régulièrement à la maison. C’est l’activité n°1 en cas de mauvais temps et/ou de flémingite aigue de sortir !

Et vous que proposez-vous à vos enfants dysensoriels ? 

Avoir un ou des enfants dysensoriels n’est pas facile mais, comme tous les enfants Dys, nos enfants ont une force en eux. Ils trépassent les préjugés pour montrer qu’ils sont différents mais intelligents… Bref, des winners nos enfants dysensoriels !

◂ Older comments
Newer comments ▸

40 Comments on Une activité pour les dysensoriels : la peinture !

  1. Tellement d’accord ! Les enfants “dys” ont peut-être du mal à se conformer à des comportements ou des exigences normatives, mais ils ont souvent des talents ailleurs que les enfants du même âge n’ont pas su développer… C’est important de lâcher prise en tant qu’adulte tout en gardant en tête le désir d’inclusion, et surtout barrer la route à la perfection, la propreté, au silence… etc. Toute rigidité siégeant au coeur de notre idéologie éducative est pour moi quelque chose de non constructif. On enseigne juste à nos enfants à savoir fermer sa gueule et à ne pas se mettre en avant… c’est d’une tristesse sans nom ! Je vois ce choc des idéologies dans mon établissement : j’ai deux élèves autistes en 1èreL et cette mixité leur fait beaucoup de bien, mais bon nombre de professeurs sont contre, et se retrouvent désarmés puisqu’il faut voir comme on dit en anglais “outside the box”… et cette société et cette éducation à la française est encore trop “in the box” pour pleinement accepter et prendre en considération les dys. Ca fait son chemin lentement ceci dit, et chaque progrès que l’on fait à son échelle est une petite victoire je pense. Donc ton idée de peinture est pour moi super positive et demande une remise en question d’énormément de choses ! Continue ainsi !

    • Mille mercis pour ton message. Effectivement, la française est encore une vieille mémére sur le fait d’accepter TOUS les enfants à l’école. J’ai très vite compris que mon loulou ne rentrerait pas dans les cases et heureusement pour moi, je l’ai écouté. Certes, certains jours, on aimerait qu’il soit dans la “norme” mais ce que les gens ne comprennent pas c’est qu’un “DYS” a beaucoup plus de facilité à s’adapter qu’un enfant dit “normal”. Toute sa vie, il le passe a essayé de comprendre les autres et à faire “pareil” alors que se sont les autres qui devrait simplement accepter les différences.
      Etant une dys également, je sais que mon fils est exceptionnel car il a des capacités que n’ont pas les autres…
      Bref, je ferai tout mon possible pour que mon loulou avance à son rythme (et je peux te dire qu’il n’est vraiment pas en retard dans certains domaines) et l’essentiel est qu’il soit un enfant et devienne un adulte HEUREUX 🙂

    • C’est vrai que l’art apporte beaucoup de chose. Ici, il adore la peinture et la musique… Si ça peut l’aider à aller mieux 🙂

  2. J’avoue que je ne savais pas trop ce qu’étais un enfant dysensoriel (merci Wikipedia)…
    En tout cas ça n’a pas l’air d’être facile tout les jours. Mais on voit bien que tu tire le maximum de ton expérience et ça fait plaisir a lire !
    En tout cas la peinture a l’air d’être une belle victoire ! C’est sympa ! J’en ai appris un peu plus aujourd’hui grace a ton article

    • Effectivement ce n’est pas simple mais heureusement pour nous, nous avons une version light. C’est à dire qu’avec internet, j’ai pu voir des enfants qui avaient des troubles bien plus forts que ceux de mon Loulou. Donc dans notre “malheure” nous avons de la chance. Mais c’est une batail quotidienne. On ne lâche jamais rien, tout est source de découverte pour lui faire accepter de manger un peu…. Merci beaucoup pour ton message 🙂

  3. même avec des chaussettes différentes..hihih, il s’éclate petit à petit. C’est vrai chez tous les enfants. Les premières fois que j’ai proposé de la peintures à mes enfants, l’un d’eux à aussi eu du mal à voir ses mains sales, à présent il s’en donne à cœur joie.

  4. Ma puce aussi n’aimait pas trop avoir les mains sales quand elle était petite (ça a beaucoup changé depuis! lol)
    La peinture permet d’explorer pleins de sens et c’est vraiment une super activité pour les enfants (qu’ils soient petits ou grands 😉 )

  5. Mes filles ne sont pas dysensorielles et j’aime beaucoup faire de la peinture avec elles. D’ailleurs, cet après midi, nous avons peint des masques avec ma grande et un copain à elle. Je leur ai laissé carte blanche, ça a été un carnage chez son copain, mais ils se sont amusés, et c’est le plus important ! (et puis, maintenant, la peinture part à l’eau donc bon, pas de quoi stresser ^^)

    • Effectivement, pareil que chez toi, la peinture est free à la maison. Bon j’avoue que lorsqu’il me demande de faire un beau dessin avant de se coucher… Je ne suis pas OK !

◂ Older comments
Newer comments ▸

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.