Cette semaine, j’ai pu faire un point avec son orthophoniste sur ses troubles de l’oralité.

troubles de l'oralité

Déjà une année scolaire qui s’achève sur de belles notes positives.

Troubles de l’oralité : on avance doucement !

L’orthophoniste de Raffaël a souhaité que l’on fasse un point avant les vacances scolaires afin de m’expliquer les progrès qu’il a pu faire en 9 mois.

La parole : souvene-vous… Raffaël était ce petit garçon qui ne parlait presque pas en septembre. Et maintenant, il est bavard et s’ouvre au monde… Lorsque la parole s’est enfin installée, nous avons vu de véritables changements dans son comportement. Il n’est jamais vraiment passé par le langage bébé, mais à directement fait des phrases assez complètes… Comme si, il avait d’abors tout enregistré avant de ressortir les mots. Bref, tout le monde est fier de lui sur ce sujet… Que de beaux progrès et un petit garçon épanouie 🙂

Le toucher : un des troubles assez marquant d’un enfant présentant des troubles de l’oralité et sa difficulté à toucher des matières. Raffaël avait beaucoup de mal à avoir les mains sales, à toucher de nouvelles matières, l’école & l’orthophoniste lui ont permis d’évoluer. La maîtresse a qualifié mon fils de précieux mais n’a pas trouvé cela plus dérangeant que cela. Chaque année, 2 ou 3 élèves présentent un comportement identique, elle lui a simplement exipliquer qu’il pourrait se laver les mains après l’activité… Sans pleurs et sans crises, il a pris sur lui et a accepté les règles. Maintenant, il est capable d’avoir les mains sales, d’attendre avant de se les laver et surtout, il touche à tout !!!

L’ouie : mon petit sensible. Cet enfant m’épatera plus que je ne le pense. Il n’aime pas les sons stridents et furtifs. Il a encore peur de la sonnette, des pleurs des bébés et des bruits trop forts de manières générales. L’orthophonise m’a conseillé de continuer à l’amener partour afin qu’il s’habitue aux différents.

Le goût : parti bien compliqué. Nous sommes pris entre le fait de vouloir avancer à son rythme mais la réalité, certains jours, est plus compliquée. Mon Raffaël qui ne mange presque que des aliments uniques. C’est à dire qu’il fait des fixations sur des aliments qu’il peut manger pendant des mois, sans varier. Bref, en ce moment, c’est frites et nuggets, un peu de viande, des gniocchi, du pain de mie, nutella et un peu de gateau au chocolat. Tout cela avec 1L de lait par jour. Si, vous le souhaitez, je pourrai faire un petit recapitulatif dans un autre article de l’alimentation pour mon Loulou.

En conclusion pour ce combo : troubles de l’oralité et première année d’école

Une année riche en apprentissage sur beaucoup de sujet. La parole qui est maintenant très bien installée, pour le bonheur de tout le monde. Des repas, toujours très compliqués mais nous le vivons, maintenant, beaucoup mieux. Il veut manger c’est bien, il ne veut pas, on ne se prend pas la tête.

Un petit garçon qui développe d’autres capacités, à notre plus grande surprise. Il avance donc à son rythme mon petit bonhomme.

Et vous, avez-vous des enfants avec des troubles de l’oralité ? Si oui, comment avancez-vous ? Des conseils ? 

 

13 Comments on Troubles de l’oralité : bilan d’une année scolaire

  1. Coucou, je ne connaissais pas du tout ce trouble. Mon fils a des soucis de peau depuis bébé alors on a passé plus de temps à le soigner qu’à autre chose. C est pourtant un petit de 2 ans pleins de vie…

    • C’est jamais vraiment simple de voir nos enfants souffrir.. Pareil, ici, un petot garçon plein de vie… Mais je pense qu’il faut leur faire confiance et qu’avec le temps, leur petit souci d’enfant vont s’envoler pour laisser place à de charmant jeune homme en pleine santé 🙂 Allez courage !

  2. Bonjour voila mon fils qui va avoir 3 ans ne s’alimente que de lait vraiment que sa il en boit 1.5l il a un très bon poids maigres les progrès de votre fils j’aurai voulu savoir si son poids étai correct manger il ne mange ps énormément en quel quantité merci mon fils est suivi depuis peu mzi les massage impossible de le lui faire il me dit non 2 jour j’ai pului faire pas plus

    • Bonjour,

      Alors tout d’abors, merci d’avoir pris le temps de m’envoyer un message. Alors mon fils a un poids tout à fait normal pour un enfant de 4 ans, c’est à dire 16kg pour à peine 99cm. Mais il grandit toujours selon sa courbe et c’est le plus important. Si votre fils grandit également de manière constante et que les médecins ne s’inquiètent pas… Il n’y a pas lieu de s’alarmer.
      Il est vrai que mon fils mange un peu, ce qui nous permet de réduire un peu les quantités de lait… Mais sachez que le gastro pédiatre vu à Robert Debré nous avait informé qu’il pouvait boire du lait de croissance jusqu’à ses 8 ans… Ils ont donc de la marge, nos enfants.

      Votre fils a-t-il présenté des troubles bébés ? était-il un enfant nourrit par sonde ? A-t-il vécu des hospitalisations ? Bref, tant de questions qui m’ont été posées pour savoir d’où venait les troubles de mon fils. Avez-vous essayé de voir un osthéopathe ?

      Pour les massages, le mien refuse catégoriquement que l’on mette nos doigts dans sa bouche mais autorise uniquement l’orthophoniste. Et voici ce qu’elle m’a conseillé :
      Au début ne cherchez pas à mettre vos doigts dans sa bouche, c’est très intrusif et cela peut le bloquer. Toucher lui simplement les lèves, les joues… Puis le lendemain vous recommencer toujours sans mettre les doigts. Puis après, vous pouvez essayé de refaire les mêmes exercices et cette fois-ci, vous lui touchez les dents… Bref, comprenez qu’avec ce genre d’enfant, il est très important d’y aller progressivement afin de ne pas les brusquer…

      Je reste bien évidemment à votre disposition si vous avez d’autres questions;
      Jessica

      • Merci pour vos réponses conseil…. alors mon fils bébé avait pas mal de colique maux de dents et certainement un reflux non soigner car les médecin ne me prénai pas au sérieux sa va passer…. je leur faisait confiance alors aucun examen à étai fait…. A 5 mois diversification très bien passer mais toujours en loccupant télé jeu… pour qu’il mange mais il manger! Que du mixer mis à part le pain petit bou il A manger de 5 mois à 18 mois pour d un coup plus rien que du lait bébé léger reflex quand purée trop épaisse mais pas plus il avait de grosse amygdale et végétation à ses 18 mois maison c’est fait opérer à ses 27 mois cette hiver il va avoir 3 ans dimanche 8 juillet. On croyais que il y aurait de l’amélioration apres loperation mais non, il a étai hospitaliser en décembre 2 fois à 1 semaine dequar grosse gastro hospitalise car ne voulais ptensre aucun medicament de force il vomissai.
        il a bien ratrapper son poids perdu 2 kilos. Depuis j’ai fai mes recherches et je vais bientôt avoir une ortho 2 normalement 1 pour le language et l’alimentation méthode padovan c global alimentation language…. et une ortho qui pratiquerai les atelier patrouille.dici juillet août.
        J’ai exigé des examen à faire pour éliminer tous problème organique le 6 et le 11 juillet sa approche il doit faire une nasofibroscopie le 6 et un togd le 11.
        Voilà ma petite histoire il a un reflex nauséeux mais brosse à dent Électrique il ne craint pas c sélon les aliments en biuche c aléatoire il a eu des période ou il arriver qui mange des curly chips ….. mais la plus rien aujourdui un peu de pain mais léger. Voilà mon histoire DSL c très long merci de m’écouter.mon fils a une bonne courbe 98cm pour 17.3kg.
        Merci le lait croissance.
        Il.boi du lait de riz car.intoleran au lactose puis il l’adore ce lait alors je lui laisse mais je lui donne du lait de vache 1 ou 2 bib pour modifier les goût.
        Et sinon sa le costume le lait de vache
        Voilà mon histoire qui n’est pas fini malheureusement.mais je positive pour mon trésor!!! Merci

        • Effectivement, ils sont vraiment casses pied les médecins de ne pas nous croire… Bref, heureusement que tu étais là pour écouter ton loulou et prendre les choses en mains. J’espère sincèrement qu’ils trouveront ce qu’a ton loulou 🙂

  3. Je reconnais ma Louise dans ton article. Même âge, même différence.

    Aujourd’hui l’orthophoniste penche pour une dysphasie même s’il est encore un peu tôt pour être vraiment sur. Le bégaiement c’est installé en plus. Un coup de massu mais il paraît que c’est commun pour ce genre de trouble.
    On se bat avec elle. On est tellement fier de ses progrès.
    Notre petite extraordinaire <3.

    Louise va intégrer un sessad à la rentrée et ses progrès devraient continuer. On espère. Pour elle. Pour son futur.

    Une grosse pensée pour nos petits bout différent mais qui nous rendent tellement fier et qui se battent comme des chefs malgré leur trouble de l'oralité ☺

    • Merci pour ton expérience. Il est vrai que ce n’est pas simple au quotidien de se battre contre ces troubles car peu de personnes nous prennent au sérieux.
      Nous le langage s’est developpé en un claque de doigt, il est passé de je ne parle pas à je fais des phrases complètes… Après, je sais qu’avec l’orthophoniste, ils travaillent aussi le fait de bien articuler…. J’espère que cette dysphasie passera également avec le temps et l’accompagnement.
      C’est vrai que l’on peut être fiers d’eux. Ils rentrent à peine dans la vie que déjà ils font face à des petits (ou pas) soucis…. Bref, je pense que cela leur permettra d’être de vrais battants plus tard.

      Et faut l’avouer, ils ont la chance de nous avoir comme parents 🙂 (il est toujours bon de s’auto félicité).
      Belle journée,
      Jessica

    • oui oui à Debré, ils m’ont bien confirmer que si l’enfant ne mangeait quasiment rien, pour ne pas développer de carence, l’enfant peut boire du lait de croissance jusqu’à ses 8 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.