Troubles de l’oralité  = bilan des 6 mois d’accompagnement avec une orthophoniste.

Troubles de l'oralité : bilan

Nous avons trouvé et maintenant, nous l’accompagnons pour qu’il grandisse à son rythme et s’épanouisse.

Doucement mais surement

Petit point sur les troubles de l’oralité de Raffaël à 3 ans et demi : l’alimentation est toujours un sujet assez tabou. Il ne mange que le midi  ET le soir, impossible de lui faire avaler un repas autre que son bib de lait.

Son alimentation réside essentiellement dans :

  • des pâtes lettres de l’alphabet
  • du jambon/blanc de dinde
  • yaourt à boire
  • paint : baguette et de mie
  • Nutella

Il ne veut plus manger de purée mais il a voulu gouter…. du boudin ! Il a pris une petite cuillère, à gouté mais n’a pas aimé. Nous étions tellement fiers de lui. Les progrès, sont minimes mais il est important de le féliciter lorsqu’il essaie de manger quelque chose de nouveau.

Les troubles alimentaires sont les plus importants et les plus présents au quotidien. On lâche prise, on s’énerve, on réfléchit, on innove mais les résultats sont peu visibles. Puis on lâche l’affaire et on essaie simplement de faire “l’air de rien”… On vit simplement comme s’il n’avait rien. Rien qui laisse penser qu’il y a quelque chose. Mon bébé est simplement un petit oiseau.

Niveau langage : je dois avouer qu’il m’a surprise. Lui qui ne parlait pas très bien il y a 6 mois, c’est métamorphosé et est même devenue une véritable pipelette. Son niveau s’est beaucoup améliorer, désormais nous trouvons qu’il parle très bien même si des progrès sont encore à faire. Il est capable de se faire comprendre par des personnes extérieures à la famille.

Niveau “jouet avec sa bouche” : il arrive de plus en plus à mettre des choses dans sa bouche. Nous le retrouvons désormais avec des jouets dans la bouches et ne semble pas plus “dégouté” que cela. Il ne montre pas de haut de coeur. Il met ses doigts dans la bouche mais pour le moment, impossible pour nous de lui faire les massages demandés par l’orthphoniste. Même en jouant, il ne veut pas qu’on lui masse les gensives.

6 mois d’accompagnement à raison d’un 30 min d’orthophoniste par semaine = nous avons vraiment une bonne orthophoniste qui sait comprendre et accompagner Raffaël vers de beaux progrès. C’est une personne douce, chaleureuse et d’un calme olympien…. Nous sommes tous heureux d’avoir trouvé une véritable pépite.

Bref, mon petit garçon grandit, certains troubles commencent à montrer des signes de faiblesses mais d’autres sont beaucoup plus difficiles. Mais heureusement, les progrès se font bien ressentir pour notre plus grand bonheur.

 

 

Newer comments ▸

21 Comments on Troubles de l’oralité : bilan des 6 mois

  1. mes enfants vont commencer l’orthophoniste d’ici quelques mois, nous attendons le premier rendez vous avec impatience, je ne sais pas comment cela se passe en France mais ici il faut attendre et longtemps. Ils ont 4 ans et demi et même moi, je ne comprends pas tout, alors les étrangers… sont totalement perdus… ce qui génère beaucoup de stress pour mes loulous

    • Effectivement les prises en charges peuvent être assez longues… Courage, uen fois que tes loulous seront dans de bonnes mains, les progrès vont être rapide 🙂

  2. en ce qui concerne l’alimentation, je connais bien le problème et je reconnais qu’il n’est pas facile de ne pas s’énerver …. on aimerait tant qu’il mange et parler d’autres choses…
    Courage à vous

  3. coucou

    merci d’en avoir parlé car il y a peu d infos sur le sujet.
    Avec mon fils on a galéré de folie niveau nourriture et depuis 2 ans ça rentre un peu dans l’ordre sans forcer finalement (il a 9 ans)
    je te souhaite le meilleur et surtout reste zen car tout fini toujours par s’arranger

    • Merci 🙂
      Il est vrai qu’il n’y a que très peu d’informations sur le sujet. Et peu de médecins savent vraiment les dépister. On a reussi à trouver ce qu’avec notre loulou grâce à des mamans sur Instagram. Grâce à elles, j’ai pu prendre les devants pour le faire diagnostiquer et chercher une orthophoniste adaptée…. Bref, les choses rentrent peu à peu dans l’ordre 🙂

  4. Nous avons eu beaucoup de soucis avec notre fils (encore maintenant) non pas sur l’alimentation mais sur son langage.
    Cela s’améliore doucement depuis qu’il s’est fait opéré d’otites céreuses (qu’on ne pouvait pas déceler)… puis en répétant et en articulant énormément (pas facile tous les jours surtout que je parle vite en permanence).
    Ici on se donne encore un peu de temps car on vit dans un pays étrangers où certains sons n’existent pas ou sont prononcés un peu différemment que nous… pas facile pour un petit bonhomme de s’y retrouver là dedans :/

    en tout cas ton fils évolue à son rythme et est bien encadré et c’est le principal… hâte de lire le bilan dans 6 mois, qui je suis sure sera encore meilleur.

    http://www.chagazetvous.com

    • Merci beaucoup pour ton expérience. Il est vrai que la prononciation n’est pas une chose simple. Ici, il a encore beaucoup de mal sur certains mots.
      Alors pour ton fils, cela doit etre bien compliqué… Mais nos enfants sont forts et vont puiser loin pour réussir et corriger leur petit “souci”.

  5. c’est important de les accompagner quel que soit le problème ^^
    La nourriture c’est pas simple en ce moment ici c’est cure de coquillette et très très sélectif sur le reste …
    Un autre progré à faire , ne plus avoir peur de se séparer de maman …

    • Oui c’est le principal : les accompagner.
      A ben ça me rassure un peu… Beaucoup d’enfants sont sélectifs !
      Et pour la séparation, avec l’école nous n’avons pas vraiment eu le choix. Mais, le laisses-tu à tes parents et/ou famille ? Ici, il était gardé par ses mamies et par nous, jamais d’étranger, et la séparation pour l’école s’est faite avec des pleures mais je trouve qu’il a super bien géré mon loulou comparé à des amis où les enfants étaient en crèches. Il faut leur faire confiance 🙂

    • Hello, oui il est rentré à l’école cette année 🙂 J’avoue qu’il est rentré sans vraiment parler et maintenant, une vraie pipelette 🙂

Newer comments ▸

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.