1ère nuit sans papa et maman => difficile de confier son petit bout d’un mois même à sa mère !

1ere nuit sans maman !

J’ai été contrainte de laisser mon petit Raff chez ma mère une nuit car j’avais 39 de fièvre et que je ne me sentais vraiment pas capable de m’en occuper mais également j’avais peur de lui redonner mes microbes.

La décision n’a vraiment pas été facile car je ne me suis jamais séparée de mon fils plus de 2 heures consécutives mais là, je n’avais vraiment pas le choix. Ma mère est d’abord venue à la maison pour me donner un thermomètre, car les miens avaient décidé de ne pas fonctionner. Voyant mon état, elle m’a suggéré de lui laisser le petit une nuit, histoire que je reprenne des forces et surtout pour éviter qu’il n’attrape mon virus. Avec MisterJ, on a quand même réfléchie une bonne demie-heure car ce n’est vraiment pas facile de laisser partir son fils.

Et la raison a pris le pas sur le coeur, car voyant que ma fièvre avait du mal à descendre, on a laisser partir Raffaël chez mamie. Mon Loulou a donc passé sa 1ère nuit sans papa et maman. Certes, je savais qu’il serait plus que bien chez mes parents, qu’ils allaient s’en occuper comme un petit prince mais le doute était quand même là. J’ai donc énuméré à ma mère toutes ses habitudes, les heures à auxquelles il est censé manger, comment l’endormir, ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas….  Ma mère a dû me prendre pour une folle mais elle n’a rien dit et s’est contenté de bien enregistrer.

Le moment de partir est donc venue, moment difficile car interdit de lui faire un gros câlin/bisou mais papa ne s’est pas fait prier pour s’en charger. Même si c’est mes parents et que je leur fais confiance à 200%, j’ai répété 10 000 fois à ma mère qu’au moindre problème, elle devait m’appeler et on débarquait sur le champs.

On s’est donc retrouvé en couple, on a manger calmement sans précipitation et on a été se coucher à 21h30. Oui oui, et je peux vous dire que l’on s’est endormi directement sans même avoir le temps de penser. Avec ma fièvre, j’ai dormi 12h d’affilées sans même me réveiller. A 9 heure j’étais donc débout en forme, prête à conquérir le monde et à 10h j’étais chez mes parents…

Verdict de la nuit chez papi/mamie : bébé a pris son biberon à 21h et c’est endormi tout seul dans son lit avec sa boite à musique et sans pleurer (QUOI ? à la maison ça n’arrive JAMAIS, alors pourquoi chez mamie ?) et il a réclamé un bib à 3h du matin puis un autre à 6h…. Et après monsieur n’a pas chouiné et est resté tranquillement dans le transat à regarder autour de lui et à “jouer” avec papi.

Pour maman, franchement la fièvre a fait que je n’ai même pas eu le temps de réellement penser à Raffaël tellement dormir m’a fait du bien mais qu’est ce que j’étais contente de retrouver mon fils le lendemain.

Prochaine tentative : un week-end entier, je sais même pas comment m’y préparer psychologiquement. Et vous, comment c’est passé la 1ère nuit sans vous ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.