Mourir enceinte : 2 mots qu’on ne souhaiterait jamais mettre côte à côte.

MOURIR ENCEINTE

Donner la vie ne devrait plus mettre notre vie en danger.

On le sait, donner la vie n’est pas de tout repos et n’est pas simple. C’est pour cela que nous avons un suivi gynécologique de près… mais faut-il encore que les médecins soient à l’écoute.

Je suis en colère car je suis cette maman qui a simplement failli mourir en essayant de donner la vie. J’ai 31 ans, une vie plutôt calme et une hygiène de vie pas trop mal mais j’ai failli mourir à cause de la négligence de mon gynécologue et de l’absence d’information de la part des professionnels de santé.

Mourir enceinte : le saviez-vous ?

La toxoplasmose est attrapée par 2700 femmes enceinte par an. D’où la nécessité de réaliser une prise de sang tous les mois afin de la dépister si vous n’êtes pas immunisées. 2700 femmes, en moyenne, l’attrapent alors qu’il y a des règles d’hygiène à respecter pour éviter cette contamination.

Peu connu le cytomégalovirus (CMV) touche une femme enceinte sur 100 (en 2018, il y a eu 768 000 naissance) soit 7680 femmes ayant contracter le virus. Ce virus entraîne le décès ou un handicap chez un bébé sur 750. Pourquoi ce virus est-il encore méconnu des femmes enceintes ? Est-ce normal que personne nous explique les consignes pour éviter de l’attraper ? Pourquoi ?

(source : https://informations.handicap.fr/)

Et enfin : la pré-éclampsie. Cette la maladie de grossesse touche en moyenne 40 000 femmes par an (soit 5% des femmes enceintes). Et, il est bon de dire que malheureusement cette pathologie TUE. Elle tue aussi bien, la maman que le bébé. A ce jour, c’est  le 2éme vecteur de décès chez les femmes enceintes (après l’hémorragie). Combien d’entre-vous ont entendu leur médecin leur expliquer les symptômes de cette maladie ? Combien de médecins ont simplement évoqué le nom de cette pathologie lors d’un des rendez-vous ? Je crois que l’on avoisine les 0% ? Pourquoi cette maladie est-elle sous-estimée ? Comment se fait-il que même dans les cours de préparation à l’accouchement, personne n’en parle ?

Bref, tant de questions qui restent sans réponse.

(source : https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/pre-eclampsie) 

Mourir enceinte : la prévention

Avec les chiffres si dessus, vous voyez bien que la toxo tue beaucoup moins et fait moins de dégâts que le CMV et la pré-éclampsie. Trouvez-vous ça normal que nous ne soyons pas informées de ces 2 maladies ? Pourquoi les le corps médical “oublie” de nous en parler ? Est-ce normal qu’en 2019 nous pouvons encore mourir pendant une grossesse simplement par manque d’informations ?

Le CMV avec des règles d’hygiène pourrait être limité.  Il existe des bases préventives afin de ne pas être infecté : ne pas embrasser les nourrissons et enfants sur la bouche, éviter tout contact avec les  sécrétions, se laver les mains régulièrement…. Bref, des choses simples qui pourraient permettre de limiter le nombre de virus et donc de décès.

Les symptômes de la pré-éclampsie quant à eux, devraient être évoqués à l’oral au moins lors d’une consultation afin que la patiente puisse déceler les premiers symptômes. Même si cela ne changera rien au faut que la maladie soit là, la patiente pourra avoir une prise en charge plus rapide et éviter toutes complications pouvant entraîner la mort du fœtus ou de la maman.

Ce qui me choque c’est que nous vivons dans un pays dit “riche” où l’on a la chance d’avoir de nombreux spécialistes dans différents domaine et où l’on soigne des maladies improbables. Je suis en colère que par un simple manque d’information, nous pouvons encore mourir de maladies qui pourraient être éviter ou limiter.

Merde, nous sommes en FRANCE en 2019 et nous avons failli mourir à cause d’un manque d’information….

Un grand travail est à faire pour que les femmes enceintes soient avertis de ces différentes maladies. Par exemple, un livret avec les maladies possibles et les moyens de les détecter/prévenir.

Des idées, j’en ai à la pelle et je me ferais un plaisir de les partager avec vous le corps médical…. Afin, de ne plus mourir par négligence d’informations.

Mesdames, je sais que mon article ne changera pas le monde, mais n’hésitaient pas à en parler autour de vous. Vu que l’état ne fait rien pour limiter ces maladies, faisons en sorte que le bouche à oreille ait plus d’impact….

Newer comments ▸

20 Comments on Mourir enceinte en 2019 : c’est encore possible

  1. Coucou,

    Effectivement, il y a beaucoup ce complications possibles pendant la grossesse !
    Je n’étais pas immunisée contre la toxoplasmose quand j’étais enceinte, j’ai du faire attention à pas mal de choses. En plus de ça, j’ai eu d’autres complications pas sympa du tout et dangereuses !

    Pour certaines, la grossesse est un long fleuve tranquille, pour d’autres, c’est plus compliqué !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  2. Hello
    Je ne sais pas par qui tu as été suivi mais en ce qui me concerne, ce sont des points ( parmi tant d’autres) que je connaissais et dont le médecin qui me suivait m’avait tenu informé.
    Il y a malheureusement plein de choses qui peuvent arriver à une femme enceinte notamment les risques de phlébite etc.
    Après,c’est comme tout, il y a des médecins qui prennent le temps et d’autre pas.
    Belle journée

  3. Hello, merci pour ton article, j’aurais aimé en apprendre un peu plus sur la pré-éclampsie car je n’en ai jamais entendu parlé. J’aurais aimé savoir comment on l’attrape ou les règles d’hygiene a tenir pour justement s’en éloigné. Si tu as plus d’infos a ce sujet je suis preneuse.
    Par contre il est certain que plus de communication du gynécologue est primordial, parfois, même chez le généraliste, on a l’impression qu’ils ont fasse a eux que des personnes qui ont fait medecine.
    Je trouve ca vraiment dommage qu’on ne communique vraiment pas plus sur n’importe quel sujet médical.

    • Bonsoir, malheureusement, il n’y a pas de règles d’hygienes à tenir… Il faut que ton médecin soit vigilant à ta tension et tes symptômes 🙂

  4. Je suis bien d accord avec toi.Dans mon souvenir pour la pré eclampsie on.fait l analyse d urine tous les mois pour déceler les protéines dans les urines.mais on en parle pas assez et si cela peut sauver des personnes pourquoi on ne le fait pas.

  5. oups, ça me touche cet article, la toxoplasmose c’est déjà la première chose à laquelle je pense… il y a un petit de prévu dans ma famille proche alors j’ai déjà parlé de la toxo
    je vais aussi parler des autres la pré-éclampsie a touché une de mes copines
    l’autre je ne connaissais pas. Il faut pas dire oh ça m’arrivera pas ! A méditer
    merci pour cet article qui tombe à pic en plus ! La bise

    • Si ça peut aider, c’est l’essentiel… J’aurai bien aimé que l’on me parle de la pré-éclampsie avant qu’elle ne me tombe dessus !

  6. J’ai failli faire moi aussi une pré-éclampsie, car j’avais une hyper -tension et j’avais pris pas mal de poids… Les médecins m’ont un peu expliqué de quoi il s’agissait, ça fou les boules. Finallement il n’en était rien suite à un contrôle plus poussé. Toujours est-il que j’ai accouché avec 15 j d’avance et ma puce ne faisait que 2,200 kg… on ne saura jamais….

Newer comments ▸

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.