Oralité : des troubles pas connus

Et dire qu’il y a 3 ans, je pleurais de joie d’être prise au sérieux concernant les troubles alimentaires (et pas que) de mon fils. Et oui, je découvrais les troubles de l’oralité.

(suite…)