Mes plus grandes peurs depuis que je suis maman

se sont invitées assez rapidement après la naissance de mon LittleR. Je devrais même dire quelles sont apparu dès que LittleR est né.

mes-peurs-de-maman

Devenir maman était à la base une évidence pour moi, je ne me voyais pas faire ma vie sans enfants. Cependant jamais je n’aurais pensé devoir gérer des peurs que je ne ressentais pas avant sa naissance.

Mes plus grandes peurs depuis que je suis maman

Et oui, la vie de maman est l’une des plus merveilleuses choses que la vie met réservée. Je suis l’heureuse maman d’un petit garçon tout mignon avec son lot de caractère et sa malice à foison. Devenir maman m’a fait comprendre les angoisses qu’avait ma propre mère, je comprends parfaitement pourquoi elle voulait savoir avec qui ont été et où on été, pourquoi elle nous amenait en boite et venait nous rechercher…. Bref, je comprends enfin le pourquoi de mes questions lorsque j’avais 16-17 ans.

Voici mes grandes peurs depuis que je suis maman. Celles qui font que mon cerveau ne dort jamais vraiment sereinement.Ces peurs qui me font me poser bien trop de questions. Celles qui sont belles et bien là.

La peur qui ne me quitte pas est…. la mort ! J’ai peur d’elle, je n’ose l’imaginer et je ne veux pas la ressentir. Elle m’hante et fait travailler mon petit cerveau bien trop souvent. Malheureusement avec tout ce qui se passe en ce moment dans le monde, difficile de la faire disparaître cette peur. Alors, je fais comme toutes les mamans, je respire un grand coup, je souris et je reprends le cours de ma vie.

La maladie :est-ce qu’il va bien ? Il est enrhumé depuis 2 jours, hop chez le médecin. Bref, j’essaie de faire attention à mon loulou. Nous pouvons voir que la vie n’épargne malheureusement pas les enfants. La maladie touche tout le monde sans exception. C’est pour cela qu’il nous faut être vigilent sans psychoter (chose relativement difficile pour moi).

Peur de le savoir malheureux. Et oui, le but de tout parent est de rendre son enfant le plus heureux que possible. J’essaie de lui apprendre à être heureux avec des petites choses de la vie. A 2 ans, cela reste un mystère pour lui car actuellement le truc qui le rend le plus heureux dans une journée est de regarder la TV. Mais je pense qu’en voyant ses parents heureux au quotidien , il le deviendra naturellement.

Le harcèlement / la méchanceté. Vous allez dire que je m’y prends légèrement en avance mais je peux vous dire que j’angoisse pour son entrée en maternelle en septembre 2017 (je vous avais dit que j’avais de l’avance). On le sait tous le harcèlement commence dès la maternelle. Les enfants sont vraiment ingrats et méchants, une couleur de cheveux qui ne va pas, un enfant plus gentil que les autres et hop, il bascule du côté des harceler. J’ai envie de croire que les enseignants sont là pour prôtéger nos enfants mais beaucoup font l’autruche et ne disent rien. Je sais que les enfants doivent se faire leurs propres armes pour se défendre mais l’aide d’un adulte serait parfois justifiée. Bref, ici on lui apprend à rendre les coups c’est à dire “tu ne tapes JAMAIS le premier, par contre si on te tape tu as le droit de taper”. Je vois déjà les mères parfaites dire que ce n’est pas la solution. Après, nous lui apprendrons que les mots ont plus de pouvoir que les coups mais chaque choses en sont temps.

Bref

Vous l’aurez compris je suis une maman vivant en 2017 avec des angoisses de mamans de tous les temps. Cette liste est loin d’être exaustive et grandit au fur et à mesure que LittleR grandit. Je crois qu’en devenant maman, on passe d’un monde remplit de bisounours à paillettes à un monde de bisounours gagsters. Nous nous devons de le protéger du mieux que l’on puisse pour lui créer un monde merveilleux jusqu’au jour où comme nous il comprendra la vérité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.