Premier bilan orthophonique et première fois que l’on note mon Louou => étape nécessaire mais vraiment difficile pour des parents.

bilan orthophonique

Il y a bien longtemps que j’ai cessé de croire que mon fils rentrerai dans un moule. Il n’a que 3 ans, mais je sais déjà que ce moule n’est vraiment pas adapté pour tous les enfants : ils sont soit trop, soit pas assez mais rares sont ceux qui sont parfaits.

Premier bilan orthophonique

Nous avons la chance d’avoir trouvé rapidement une orthophoniqte spécialisée dans les troubles de l’oralité pour Raffaël mais le choix des heures étaient très restreint. Et il a donc commencé ses séances le mardi à 16h, autant vous dire que je n’y vais jamais. Donc quand elle a fait son bilan, je n’étais pas là quoi qu’informé par son déroulement, et idem pour la conclusion.

Mon coeur de maman a eu mal, mon coeur de maman a pleuré face à ce papier qui note mon loulou. Certes, je savas que cela n’allait pas être simple mais je ne pensais pas que je m’attarderais uniquement sur les choses qui font mal.

Les test pratiqués :

  • N-EEL (nouvelles épreuves pour l’examen du langage) => La N-EEL est la première batterie qui permet de mettre en évidence le manque du mot et les difficultés d’accès au lexique, en tenant compte de l’ébauche initiale ; cette évaluation est renforcée d’une épreuve de désignation.
  • ELO ( évaluation du langage oral) => Cette batterie de six épreuves doit être considérée comme un bilan de langage oral complet. Elle est destinée à décrire et évaluer, de façon fine, diverses composantes de la compétence orale et donc évaluer aussi le “risque” lecture.
  • EVALO 2-6 => Cette batterie, qui allie l’observation clinique à la quantification des performances, permet de relever les attitudes et stratégies de l’enfant.
  • Inventaire alimentaire

Conclusion de ce premier bilan orthophonique

C’est là que j’ai mal. C’est là que mes larmes ont coulés mais c’est pour mieux l’aider. Ce premier bilan orthophonique = première fois que l’on note mon bébé !

Conclusion du test N-EEL => Je savais que mon Loulou avait un retard de langage mais je ne pensais pas que cela était très important au vu de son jeune âge. Mise en lumière du fait que Raff est difficilement compréhensible lorsqu’on ne connait pas le contexte.

Conclusion du test ELO => Il a un retard au niveau du nombre de mots qu’il utilise au quotidien pour son âge. ( Je pleure…. mon bébé qui connait peu de mot ??? J’ai eu beaucoup de mal à y croire car il ne me semblait pas en retard à ce sujet). Bref, mes collégues ont du me remonter le moral car j’ai été vraiment surprise.)

Conclusion du test EVALO 2-6 =>  Il est dans la norme.

Conclusion du test ELO => Il est capable de comprendre des consignes courts et simples.

Conclusion globale de ce premier bilan

Sans appel: l’hypersensibilité de Raffael mis en évidence lors du rendez-vous à Debré améne des troubles de l’oralité, qui aménent eux-même un retard de langage.

Raff présente une hypersensibilité de la zone buccale qui entraine régulièrement des hauts le coeur ( je vous laisse imaginer lorsqu’il tousse… il est toujours à 2 doigts de vomir. Malgré cela, il reste un petit garçon qui est motivé à bien faire et se montre coopérant pour les exercices proposés par l’orthophoniste (jeux, massages buccaux et faciaux).

Depuis les premières séances, des progrès ont été notés.

Certes, Raff présente un retard de parole et de langage mais il développe d’autres capacités : comme son intérêt pour les chiffres et les lettres (il connait son alphabet, sait lire des mots de manière globale et sait compter et dénombrer jusqu’à 25).  Mon Loulou comble simplement son retard par d’autres apprentissages, comme beaucoup d’enfant. Ils ne peuvent pas être bon dans tous les domaines.

Pour son retard de langage, nous devons quotidiennement l’inviter à retirer sa tétine afin qu’il articule mieux et l’invite à utiliser toujours de nouveaux mots.

Bien évidemment, ce qui est valable pour Raff ne l’est pas obligatoirement pour tous les enfants atteints de troubles alimentaires et/ou de l’oralité. Il est donc important que votre enfant soit suivi par une orthophoniste spécialisée. 

Pas facile et vous comment avez-vous réagi ?

2 Comments on Troubles de l’oralité : premier bilan orthophonique

  1. Coucou, on avait déjà discuté sur insta des troubles de l´oralite dont souffre aussi mon fils, le premier bilan effectué il y a 1ans ressemble vraiment à celui de ton fils, retard de langage, réflexe nauséeux etc moi par contre son vocabulaire a tjrs été très riche mais souvent incompréhensible et comme ton’ fils une avance sur les apprentissages scolaire, alphabet, chiffre, formes etc et cette année après 1an de suivi le bilan est totalement différent, pour la plupart des items y compris le langage il au-dessus de la norme attendu pr’ son âge et ses progrès en alimentation sont fulgurants après qq mois de massages buccaux…il est et restera un enfant hypersensible et ses relation avec les autres sont encore fragile mais ce n’est plus le même enfant , garde confiance en lui , il est pris en charge il va progresser c’est certain, chaque enfant a son rythme et tu fait tout ce qu’il faut pour l’aider

    • Ohhhh que ton commentaire me fait plaisir 🙂 Je trouve qu’il fait déjà beaucoup de progrès au niveau de la parole et du langage mais niveau nourriture c’est légérement plus complexe. Mais j’ai confiance en lui ! Après, je sais qu’il restera un enfant avec un petit quelque chose de plus, et je sais que ça ne pourra être que du bon pour lui ! Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *